Pas beaucoup de marchands ambulants à cause du vent

COMINES : Lundi dernier, le jour de marché semblait avoir sonné le glas, certainement  à cause du vent. Appelé également « marché de plein vent », alors que d’habitude, il y a cinq vendeurs sur la Place Sainte-Anne, mais cette fois, on n’en a seulement dénombré trois ; ce n’est pas beaucoup, mais c’est déjà ça, et même les témoins de Jéhovah n’étaient pas la…

Walter Vandenberghe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *