La première visite des « Chasseurs d’Afrique » à Messines

En octobre 2008, une cinquantaine de personnes patriotes français du premier régiment des « Chasseurs d’Afrique » sous la présidence du Colonel Claude Gillium ont été invités par le bourgmestre Sandy Evrard à visiter le musée historique de Messines et lui ont remis une « Chechia » qui est une coiffe rouge que portaient les soldats. Après un dépôt de gerbes au monument, ils se sont ensuite rendus sur les champs de bataille ou 15 soldats ont été tués lors des premières heures de la bataille de Messines en novembre 1914.

Walter Vandenberghe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *