En effet, il y a de quoi se faire du souci

A la frontière entre le Nord-Pas de Calais, la Flandre et la Wallonie, le long des berges de la Lys à Comines s’étend la zone des Bas-Prés. Ce territoire naturel est riche en biodiversité mais aussi très fragile. Deux grands projets d’infrastructure, fluviale et routière, menacent l’écosystème depuis un certain temps. On ne connaissait que peu de détails sur le projet fluvial. Dernièrement, le MET a rendu son projet publique. Philippe Mouton, de l’asbl Eco-Vie, une association locale pour l’environnement, se fait du souci. Source : « Escaut sans Frontières ».

Walter Vandenberghe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *