WARNETON : La plateforme du Pont-Rouge se construit

Décidée en novembre 2018, la plateforme bimodale est en pleine construction.
Les palplanches métalliques délimitent le quai.

En novembre 2018, la Ré­gion wallonne a donné un avis favorable à la construction d’une plate forme bimodale (route/eau) au Pont­Rouge, le long de la Lys. Le projet est porté par le Port Autonome du Centre et de l’Ouest (PACO) dont les bureaux sont établis à La Louvière et par la direction des Voies Hydrauliques de Tournai. L’auteur de l’étude d’incidences est la s.a.
CSD Ingénieurs Conseils, aidée par le bureau d’ingénie­rie et d’architecture Greisch.
Le projet a été retenu dans le cadre de la programmation européenne Feder pour un
budget de 3 431 994 €. Les en­trepreneurs qui ont rem­porté le marché sont la société momentanée 

Artes TWT – Artes Depret nv, dont le siège social se trouve à An­denne.

Fin septembre 2019, les tra­vaux ont débuté par la créa­tion de la voirie de 620 mè­tres sur une largeur de 7 mètres, construite sur le ter­rain de l’usine Clarebout et
dont l’accès se fait via l’entrée des camions de l’entreprise, chaussée du Pont­Rouge.
Cette route est à présent ter­minée et constitue la voie d’accès pour les engins de la
société Artes, qui annonce sur son site 15 mois de tra­vaux. 

À hauteur du quai Verboeckhoven, tout comme de
l’autre côté, le RAVeL est fermé à toute circulation.

Une surface d’1,5 hectare
La plateforme est consti­tuée d’un quai de charge­ment de 235 m permettant l’accostage de deux bateaux de 110 m et d’une surface d’arrière de quai estimée à
8 000 m 2 . Trois zones sont donc définies : le transborde­ment  des  bateaux,  les
manœuvres pour les camions et l’entreposage tem­poraire des matériaux. Le
même revêtement hydrocar­boné couvrira toute la surface, soit 1,5 ha.
Les engins ont aménagé une piste pour l’installation des palplanches métalliques,
qui délimiteront le quai. Ils sont au début des travaux purement hydrauliques : 

battage des palplanches en lui­ même, création d’une poutre de couronnement, mise en
place des tirants et terrasse­ment de la berge et enfin la réalisation du revêtement de
la plateforme du quai.
Quand ces travaux seront terminés, la société Artes s’occupera des abords : 

aménagement d’une portion de RAVeL, chaulage et rem­blayage des terres et

 aménagement des espaces verts. ■

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *