La fornication, un acte dangereux chez les araignées de sexe masculin

Contrairement aux insectes à 4 pattes, chez la plupart des arachnides, la taille du mâle est souvent plus petite que chez la femelle. Lors de la saison des amours, la gente masculine se met à la recherche d’une compagne pour les parades nuptiales, suivies de l’accouplement dans l’espoir de ne pas faire dévorer après avoir déposé ses spermatos. En effet, dans la plupart des cas, le mâle ne survit jamais très longtemps, car il est très souvent dévoré dans la toile pour finir dans l’estomac de sa belle. Ce que l’on appelle le cannibalisme nuptial dont il ne reste que son squelette  (photo).

Walter Vandenberghe : https://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *