Mais pourquoi y a t-il plus de fidèles à la messe du dimanche à Hollebeke qu’à Comines ?

HOLLEBEKE : Depuis le Moyen Age, Hollebeke est encore toujours un lieu de pèlerinage. En effet, chaque année, du 8 septembre (date de la naissance de la Vierge Marie) au 16, en l’honneur de Notre-Dame-Naissance, ce lieu est la « première station »  du pèlerinage des « Trois Maries ». Ensuite, les pèlerins se rendent à Dadizele, et terminer leur périple à Linselles.

Durant la première guerre mondiale l’église Onze-Lieve-Vrouw-Geboorte a été entièrement détruite. Comme partout ailleurs dans la région, il a fallu prévoir un nouveau lieu de culte. A  Hollebeke c’est en style néo-gothique que l’église a été construite, dont l’architecte était Mr. Maurice Dujardin ancien échevin et bourgmestre de Comines, décédé en 1957, et inhumé au cimetière de Ten-Brielen. A noter, que dans cette église, l’on a construit un emplacement dédié à la mémoire des victimes militaires de la Première Guerre mondiale.

Walter Vandenberghe https://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *