C’est à la maison de repos « L’Orée de Bois » que le jeudi 18 juillet, l’on a fêté le centième anniversaire de Fernande Tancrez

WARNETON /LE GHEER : Durant la guerre de 14-18, les parents de Fernandes, étant réfugiés en France, Fernande est née à Paris le 18 juillet 1919, et deux années plus tard, ils sont revenus à Ploegstert, où Fernande y a vécu durant toute sa jeunesse. Le  8 septembre 1945, elle a épousé Paul Berthier, et les jeunes mariés se sont domiciliés à Armentières. De cette union est né leur fis unique Jean-Pierre le 3 juillet 1950. Dans les années 60, la petite famille est allée vivre à Houplines dont Paul était originaire.

Durant toute sa carrière professionnelle, Fernande a travaillé dans le secteur du textile en tant que bobineuse chez « Coisne et Lambert » à Armentières. Actuellement, elle a un petit-fils prénommé Christophe, et deux arrière-petits-enfants : Manon et Nathan. Durant toute sa vie, elle était connue pour être quelqu’un au caractère sociable qui aime d’être en compagnie d’autres personnes, afin de s’occuper de ses connaissances, pour les aider d’une façon ou d’une autre. Elle adore également les animaux, particulièrement les chiens qui ont toujours étés cajolés à la maison. Fernande, qui est arrivée à la maison de repos le 31 mai 2010, participe encore toujours à certaines activités, telles que les petites sorties, d’aller à la messe, et de participer aux journées spéciales organisées pat le home.

Walter Vandenberghe

Autres photos : https://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *