C’est bien connu, les joueurs de la Jespo ont à nouveau récolté les trois points dans les cinq dernières minutes 

Le samedi 13 avril, les hommes de Thierry Clatot recevaient au Stade Remi Carlier, l’équipe du K.F.C. Hooglede pour son dernier match de championnat avant les barrages qui auront lieu début mai prochain. Dès le début de la rencontre, les joueurs locaux prennent l’initiative du jour  par un premier tir cadré, mais dans les mains du gardien. Mais à la vingt-huitième minute, contre rondement mené par les Flandriens, pour Jitse Soenen qui ouvre le score (0-1). Nouveau contre deux minutes après, mais cette fois, les filets ne tremblent pas. En fin de première période, la Jespo, aura encore  deux opportunités d’égaliser, mais se ne sera pas le cas.

Seconde période : Cette fois, se sont les rouges et blancs qui attaque à outrance afin d’égaliser, au risque de se faire contrer, et se sera le cas à la cinquantième-cinquième minute, et à Florent de démontrer ses talents. Ensuite, trois corners d’affilés pour les locaux, et au gardien visiteur de dégager  tout ce qui bouge dans le grand rectangle. Durant le dernier quart d’heure, la Jespo attaque de plus belle, mais la défense du K.F.C. est de la parade elle aussi. C’est bien connu, les joueurs de la Jespo sous la direction encore toujours de l’entraineur actuel  Thierry Clatot, a sa stratégie expliqué durant la pause. En effet, à la quarante et unième minute, Laurent Vanhaverbeke, d’un tir croisé égalise le score (1-1), et le ballon à peine remis en jeu, les trois points de la récoltés par Vianney Bardoux (2-1).

A noter, qu’avant le match, et ce dans le rond central, des cadeaux ensachés (à consommer avec modération), ont étés offerts aux personnes qui quitteront prochainement le club, cesseront leurs activités, pour des raisons personnelle, dont également l’entraineur P2 Guillaume Bruyneel, ainsi que le collaborateur administratif Johan Ollevier.

Walter Vandenberghe

Autres photos :  http://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/sport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *