Le lundi 25 mars, en Grèce c’était le jour du « Ochi » c’est-à-dire de la fête nationale  

La fête nationale grecque commémore, la journée du 28 octobre 1940 durant laquelle un général grec au lieu de dire « né » (oui) a répondu « « Ochi »  (non) aux troupes italiennes de Mussolini. C’est la raison pour laquelle le « non » est si fort en Grèce, car cela fait partie de l’histoire du pays le fait de s’opposer aux injonctions étrangères. Quant au drapeau, il est composé de bandes bleues et blanches avec une croix. Ce symbole (le bleu représente la mer ; et le blanc la blancheur des maisons) a été opté en mars 1822, mais ce choix fait encore toujours l’objet de théories populaires.

Walter Vandenberghe :  https://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *