« Je pari n’importe quoi qu’il n’y aura jamais de bordel ici pour foutre le bordel sur la Place de Messines »

 

MESEN – MESSINES : Suite au refus catégorique des habitants et de l’administration communale de la plus petite ville de Belgique concernant une éventuelle ouverture d’une maison de passe, nous y sommes allés, non pas au Club privé le 30 car c’était fermé, mais poussé la porte ouverte cette fois, de l’église Saint-Nicolas, pour visiter sa crypte remarquable en présence d’un paroissien. Nous lui avons posé la question se savoir ce qu’il pensait de l’arrivée probable  de ce club privé. La réponse a d’abord été un signe de croix et « C’est inimaginable, mais de toute façon, se sera niet ! car notre bourgmestre est contre etc ». Ensuite, nous avons rencontrés d’autres personnes pour discuter de cette affaire bordélique, comme par exemple : « nous avons lu dans un journal francophone, qu’un certain  Alderweireld  plein de fric qui a des avocats, a contacté la justice concernant cette affaire ». Quant à une autre personne rencontrée par hasard sur le parking : « Jamais de la vie, et je pari n’importe quoi, qu’il n’y aura jamais de bordel ici pour foutre le bordel sur la Place de Messines ! »

Walter Vandenberghehttps://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *