A nouveau des augmentations des bières et autres consommations, malgré que ce secteur soit de plus en plus exposé aux faillites

C’est ce que nous venons d’apprendre via le tableau exposé contre la façade de l’établissement « The Special One » anciennement « Au Chat » situé à quelques pas de la Grand-Place de Comines. La question de l’article étant « Merci qui ? ».

Concernant les nombreux constats de faillites, le Syndicat des Indépendants et PME  réclame un taux de TVA unique de 6% pour l’ensemble du secteur Horeca. Cette baisse de TVA permettrait non seulement aux établissements belges d’être plus concurrentiels dans les régions transfrontalières mais aussi d’être plus rentables et d’augmenter la consommation avec, a fortiori, un effet positif sur l’emploi et les salaires. Faut-il rappeler que les Pays-Bas appliquent un taux unique de la TVA  6% et le Grand-duché du Luxembourg un taux Horeca de 3% seulement. Source : communiqués de presse SDI.

Walter Vandenberghe : https://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *