L’hôtel de ville vu depuis la Place Sainte-Anne, malgré son toit qui perd de son lustre, attire toujours les regards

COMINES : Après la révolution française, et la prise de la Bastille, un hôtel  située rue du Fort, devient  la maison communale. Durant la première guerre mondiale, en 1917, suite à l’offensive britannique, la nouvelle église de style néo-gothique flamboyant située sur la Place Sainte-Anne, sera détruite et reconstruite après la guerre. Comme on peut le constater sur la photo, notre hôtel de ville est admirable, sauf que vu de loin, la toiture en ardoises n’est plus très flamboyante. Cela à cause de la mousse ou du lichen qui d’années en années, endommage visuellement le sommet  de la toiture, et c’est bien dommage. Pour la petite histoire, cette église a été inaugurée en 1930 à l’occasion du centenaire de la Belgique. Quant à la porte d’entrée en bois de chêne, elle a été réalisée il n’y a pas très longtemps, par l’artiste sculpteur roumain Istvan Demeter.

Walter Vandenberghe https://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *