Des bureaux verront le jour au Cap 33

L’ancien restaurant situé rue des Arts accueillera l’agence locale pour l’emploi d’ici 2020

C’est une page qui se tourne définitivement dans le secteur de l’horeca en plein centre de Comines, avec la disparition du restaurant le « Cap 33 ». Si les lieux n’étaient plus occupés depuis plus d’un an, cet établissement aura marqué plusieurs générations de Cominois.
L’agence locale pour l’emploi y prendra ses quartiers après la transformation totale du bâtiment.

Le début de la démolition du « Cap 33 » a rendu de nombreux Cominois nostalgiques en ce début d’année 2019. Ce
restaurant avait traversé les époques depuis le début des années 1980. Auparavant, c’était un fleuriste qui occupait les lieux.
L’établissement accueillait aussi bien les familles que les plus jeunes qui venaient s’y retrouver pour manger un bout,avant de poursuivre leurs virées nocturnes. « C’est dommage de voir cet établissement disparaître à tout jamais, » regrette Fabien sur les réseaux sociaux. « Je trouve qu’il y avait d’autres endroits pour accueillir l’agence locale pour l’emploi.
Ça aurait été mieux de retrouver un café ou un restaurant à cet emplacement. »
Le désormais ex-restaurant le « Cap 33 », situé dans la rue des Arts et dans la rue du Faubourg, a donc été acquis par l’ALE pour y regrouper tous ses services.
Actuellement, l’agence se trouve dans des locaux situés à l’Euro Delta Center, dans la rue Beauchamp, près du rond-point des 5 Chemins. Les travaux de démolition du « Cap 33 » n’en sont qu’à leurs prémices. Mais tout l’intérieur du bâtiment a d’ores et déjà été complètement déblayé.
La fin des travaux est prévue d’ici la fin de l’année prochaine. L’ancien restaurant possédait notamment une
salle de réception qui se trouvait à l’étage. Elle pouvait notamment servir pour célébrer
un anniversaire. « Comines se vide de tous ses commerces. Ce n’est plus attrayant du tout à ce niveau. Pour les nostalgiques du « Cap 33 », l’ancien gérant a notamment repris le « Savoye », un restaurant situé à hauteur de la place de Comines, où nous mangeons également très bien, » commente Christophe.

S.H

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *