Sauf en période de la Toussaint, les cimetières sont souvent considérés comme lugubres

COMINES : Comme chaque année, le jour de la Toussaint et la fête des morts,  les cimetières sont à nouveau de vivants qui vont à la rencontre de leurs chers défunts pour se recueillir sur la tombe des disparus pour les charger de fleurs. Actuellement encore, se sont les chrysanthèmes de type pomponettes ou aussi des fleurs artificielles  qui sont déposées sur le sépulcre en affection et de souvenirs.

Walter Vandenberghe :https://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *