Les réseaux sociaux pour les élections. David Kyriakidis, président du MCI, en est le précurseur.

En 2006, notre président David Kyriakidis utilisait déjà un blog pour y publier des articles relatifs aux festivités et autres évènements concernant la ville de Comines-Warneton. Il avait également utilisé ce support pour faire part de ses idées en vue des élections communales de 2012 et tous les politiciens de l’époque l’ont décrié. Il en a été de même lorsqu’il a commencé à utiliser le réseau social Facebook dans le même but.
.
Inutile, déraisonnable, utopiste sont les termes employés en plus de dire qu’il était un illuminé. Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Force est de reconnaître qu’il est le précurseur dans ce domaine et avec des années d’avance, car depuis peu, la quasi-totalité des élus de l’entité usent et abusent desdits supports en y ajoutant Twitter, Instagram et Linkedin.
.
Le Mouvement Citoyen Indépendant a suivi la tendance de son chef de file, et tout comme lui, de manière raisonnable avec des articles qui ne fanfaronnent pas et avec des idées citoyennes pour l’ensemble de la population.
.
Le MCI est nouveau dans le paysage politique de Comines-Warneton et il est évident qu’il est impossible de relater des réalisations à mettre à son actif, mais David Kyriakidis lui, peut se targuer là aussi d’être le précurseur dans bien des domaines, notamment celui de la sécurité (Plan catastrophe, caméras de surveillance, sécurité aux abords des écoles).
.
Ces points sont écrits noir sur blanc dans son tract électoral en vue des élections de 2006 (il y a 12 ans!!!) et étrangement, la majorité reprend à son compte son programme. Ces points qui sont encore à améliorer seraient arrivés à terme si la majorité avait débuté la mise en place de ces projets immédiatement. Mais non, il a fallu des années pour commencer et ils osent prendre à leur compte les idées de notre président. Un comble.
.
Nous reviendrons sur bon nombre d’autres sujets déjà pointés du doigt par notre président durant la dernière législature et qui, là encore, méritent réflexion.
Le MCI ne dénigre pas ce qui est bien, mais il s’insurge contre le comportement autoritaire, plagiaire et dénigreur des pontes de la ville qui, faut-il le rappeler, ne feraient rien sans la contributions de tous les citoyens.

2 Comments on “Les réseaux sociaux pour les élections. David Kyriakidis, président du MCI, en est le précurseur.”

    1. Merci du compliment 🙂 J’aime bien écrire des articles en tous genres. Je devrai peut-être écrire mes mémoires, mais cela serait tragi-comique :p (Louis)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *