Grâce notamment à sa forte pilosité et sa grande langue, le cul blanc est un excellent pollinisateur, si pas le meilleur

 

De la même famille que les abeilles, le bourdon dont l’abdomen est blanc, est  appelé également cul blanc. On le distingue facilement des autres pollinisateurs grâce à son épaisse fourrure, et d’avoir la « patate » pour butiner de fleur en fleur du matin au soir. Aussi, le bourdon a une longe langue qui lui permet de récolter du nectar là où les abeilles ne peuvent pas. Malheureusement, sa population  régresse du fait de l’agriculture intensive consommatrice de pesticides. A noter, qu’il est possible d’acheter une mini-ruche pour les culs blancs conçue spécialement pour les petits jardins.

 

Walter Vandenberghehttps://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/les-images-dactualita

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *