Armentières 10 jours avec la communauté Mauricienne Pour le Thaïpoursam Cavadee

 

Merci à toutes et à tous pour la réussite du cavadee 2018 à Armentières. Merci à M. Le Maire, Dominique Bianchi, Catherine Le Gallic et Maxence Dupont pour leur présence. Cette célébration est aujourd’hui possible grâce à la persévérance et au dévouement de Indren et Peddy Mathoovamthem.

Et c’est aussi grâce à la communauté mauricienne d’Armentières, de la municipalité d’Armentières La cérémonie a lieu à proximité de la lys. Cette rivière est devenue, au fil des années, le symbole de notre purification. Le Cavadee qui est porté pendant la procession est composé d’un banc décoré aux extrémités duquel sont attachés deux récipients de lait : c’est un symbole de sacrifice qui représente un fardeau que nous sommes prêts à abandonner dans la poursuite de l’amour de Dieu. Ce Dieu qui, en réalité, est notre nature profonde !

Mais, deux obstacles, représentés par les deux récipients de lait, nous empêchent de réaliser notre Être intérieur. Le vrai sens de la vie est de répondre à la question : Qui suis-je ? La Cavadee symbolise l’acte de remettre nos fardeaux à Ses pieds, métamorphoser toutes nos actions comme une offrande à ce Dieu intérieure. De tous les fardeaux du monde, le plus grand fardeau que l’homme porte est l’ego.

C’est-à-dire, le moi, moi, moi, c’est moi qui a fait ceci, cela… C’est de cet ego que tous nos désirs jaillissent. N’est-ce pas le désir qui nous fait aspirer à des choses de ce monde et agir pour ces choses. N’est-ce pas les désirs inassouvis qui nous donnent de la peine? N’est-ce pas vrai que c’est un désir qui languit d’être réalisé qui nous donne de l’anxiété? C’est l’ego et les désirs égocentriques qui dirigent nos vies. Le Cavadee élaboré et décoré est donc une représentation de l’ego élargi de l’homme.

Il représente le fardeau de l’ego que nous portons en ce monde, qui est nourrit, décoré et embelli mais lourd à porter. C’est à cet égo que sont attachés tous nos désirs, représentés par le lait et les offrandes que nous portons. C’est ce Cavadee qui, après avoir fait une promesse, est temporairement porté et offert aux pieds de Muruga.

La promesse de l’abandon de son égo à Ses pieds. Pour réussir cette transformation, le silence est recommandé pendant la procession en nous laissant bercés par les chants. Pour atteindre ce silence, certaines personnes mettent un tissu autour de la bouche ou se transpercent la langue mais le vrai silence doit être celui du mental qui est la source de l’égo et des désirs.

Ce jour de bon augure n’est pas un jour pour demander. C’est un jour de capitulation, d’abandon de soi et de soumission à Sa bienveillante volonté… C’est un jour pour abandonner à ses pieds nos désirs avec la foi que ce qui est le mieux pour nous sera fait, sans que nous ayons à le demander. Le Cavadee représente deux principes : le principe de l’ego et le principe du désir. Par conséquent, le sacrifice du cavadee est le sacrifice des montagnes jumelles de l’ego et ses désirs. C’est l’offrande du fardeau de toute dualité à ses pieds.

Nous ne pouvons que donner ce que nous avons le plus … donc ce jour-là, nous Lui offrons notre ignorance, nous Lui offrons nos tendances indésirables. Offrons-lui donc tous nos désirs et nos attentes. L’homme par tous ses actes est en fait à la recherche de son propre Soi véritable. Tout acte de l’homme, qu’il le sache ou non, est destiné à l’amener vers Dieu qui n’est autre que sa nature intime, le Soi Réel.

Chaque être veut vivre en sécurité et être heureux, parce que c’est la nature essentielle du Soi Réel. Ainsi, à travers tout acte, nous essayons de sécuriser notre existence, en essayant de connaître quelque chose ou dans la recherche du bonheur, l’homme tente de découvrir son propre Soi dans toute sa grandeur. C’est pour cela que l’on doit se tourner vers Muruga. Muruga est la connaissance personnifiée. Muruga est la lumière intérieure en nous, s’efforçant de retirer notre ignorance et nos tendances négatives. C’est à Lui que nous nous soumettons en ce jour de bon augure, en cherchant Sa grâce pour nous mener plus haut et plus près de notre vrai Soi.

Sous cette forme, il ne vient pas nous donner quelques choses que nous désirons, mais il est venu pour ôter les choses indésirables en nous. Il est là pour détruire, d’où Sa forme de guerrier. Muruga est né pour détruire les tendances négatives de ceux qui s’en remettent à lui. Sur un plan plus élevé, Muruga représente la connaissance elle-même qui seule peut détruire notre ignorance, et nous libérer de nos souffrances. C’est par cette arme de la connaissance que toute ignorance peut être détruite, que ce soit sur le plan matériel ou spirituel.

Le Cavadee est une attitude Le Cavadee est le symbole de la pénitence et du courage. Toute la cérémonie, qui se déroule sur 10 jours est une courte introduction, pratique et réalisable, à la recherche de la vérité supérieure. Étendue sur 10 jours, nous prenons le vœu de maîtrise de soi dans nos habitudes, nous contrôlons nos sens

Reportage : reportage Braem Francis Texte explicatif Naden Vythelingum merci à lui