Armentières 10 jours avec la communauté mauricienne pour le Thaïpoursam Cavadee

Il y avait encore du monde pour la 31ème édition du Thaïpoursam Cavadee, ce dimanche matin au foyer Brossolette et sur les bords de la Lys. Une fois de plus, la cérémonie traditionnelle a rassemblé un large public.

Chaque année, cette cérémonie religieuse de tradition hindouiste réunit la communauté mauricienne d’Armentières, ainsi que les pratiquants venus de Belgique et de Paris. Selon la tradition, le Cavadee est le symbole de la pénitence et du courage. Il est composé d’un banc décoré de fleurs multicolores devant lesquels on se recueille.

Vêtus du traditionnel sari coloré, les pénitents ont porté ce fardeau, pieds nus, pour célébrer le dieu Muruga, fils de Shiva. Avec la langue percée de longues aiguilles, appelées « vels », ils sont ainsi réduits au silence le temps de la cérémonie. Impressionnant, lorsque l’on assiste à ce rituel aux premières loges ! Au cours de cette procession, qui a rassemblé un large public, hommes et femmes ont ainsi accepté cette souffrance pour purifier le corps et l’âme en signe de rédemption.

À la sortie du temple, érigé au foyer Brossolette, des chants ont ensuite accompagné le cortège coloré jusqu’aux abords de la Lys. Pour les profanes, cette fête reste un événement spectaculaire et accessible à tout public.Comme un gage de tolérance.