La Royale Jespo arrache le nul in extremis contre le K. WS Houthulst

Dès la huitième minute de la rencontre, tir au but capté par Andy Desseaux. Idem à la treizième pour la Jespo, mais au dessus, puis la même chose dont la balle est captée par Andy. A la vingtième minute, contre heureux des locaux, et à Hakim Arffak de placer le ballon dans les filets (1-0). Le ballon à peine sorti du rond central, occasion pour les Flandriens, mais notre gardien est à la bonne place. Durant les vingt dernières minutes, trois occasions de marquer sont à l’actif des visiteurs, puis une pour les joueurs locaux.

Scénario identique lors de la seconde période, se sont à nouveau les visiteurs qui attaquent afin d’égaliser au plutôt, et à Andy de s’illustrer of course. Principalement durant la soixantième minute, quand notre dernier homme sauve les meubles à maintes fois. A la soixante sixième, occasion en or cette fois pour les rouges et blancs, mais le dernier tir passe à côté de la cage. Réplique immédiate des oranges et bleus, mais c’est l’égalisation (1-1), et rebelote dix minutes après (1-2). Durant les dix minutes suivantes, la Jespo a quelques possibilités d’égaliser, mais ça n’entre pas. Sauf durant les dernières secondes du match, quand Cederic Dieryck parvient à lacer la balle là où il faut (2-2).

Que retenir de cette rencontre brouillardeuse ? Malgré les deux buts encaissés, l’homme du match est Andy Desseaux, vu le nombre de meubles sauvés.

Walter Vandenberghe

Autres photos :   http://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/sport