TEC: préavis de grève pour le 30/11 et 1/12

Le syndicat socialiste CGSP a déposé un préavis de grève pour l’ensemble du groupe TEC pour le 30 novembre et le 1er décembre, a annoncé mardi Sudpresse sur son site internet. L’information a été confirmée par Claudy Vickevorst, secrétaire de la CGSP-TBM. Ce préavis, qui prend cours mardi, couvrira toutes les actions qui se dérouleront ces deux jours.

La décision de déposer un préavis de grève fait suite, selon le syndicat, à « l’échec du bureau de conciliation régional du 6 novembre 2017 et à l’inquiétude grandissante du personnel du groupe TEC ». La CGSP s’oppose à la fusion des cinq TEC, au service minimum et aux sanctions en cas de grève sauvage.

« Ce dépôt de préavis fait suite à la volonté du gouvernement wallon d’imposer le service minimum, de sanctionner les gens qui ne respectent pas les règles du dialogue social et d’imposer la fusion des TEC. Cette fusion va mettre le travailleur dans une situation qui n’est pas acceptable pour l’évolution de sa carrière. Ce n’est d’ailleurs pas non plus une volonté des directions régionales », explique M. Vickevorst. « Cette fusion, si elle devait avoir lieu, coûtera cher, prendra du temps et n’ira pas dans l’intérêt des travailleurs. »

La CGSP « se réserve le droit de déposer un nouveau préavis si la situation n’évoluait pas dans les trois dossiers conflictuels », explique encore le syndicat. « S’il faut aller plus loin, on le fera. S’il faut une nouvelle grève de 48 ou 72 heures, elle aura lieu », souligne M. Vickevorst, dont le syndicat réclame l’abandon des trois mesures en question.

Source belga