Semi-marathon de Ploegsteert plus de 4500 participants

Depuis quelques jours, le village de Ploegsteert vit au rythme de la course du souvenir.

Cette 37ème édition vit sa dernière année avant le centenaire.

La 37e édition de la Course du Souvenir à Ploegsteert s’est déroulée, comme se veut la tradition, ce 11 novembre. L’événement mis en place, à l’origine, par des coureurs cyclistes, a pris une envergure « running » internationale. Elle figure aujourd’hui, avec près de 5.000 participants, parmi les rendez-vous les plus importants du pays en matière de course à pied.

Qui aurait pu penser, dans ce groupe de cyclistes à la rechercher d’entretien physique hivernal, que leurs foulées ploegsteertoises du début des années 80 allaient générer une des plus grandes courses à pied du pays, 30 ans plus tard ? Les raisons du succès sont diverses : le village de Ploegsteert, à lui seul, a quelque chose d’atypique, de « people »… avec la présence de la famille Vandenbroucke qui tient, aujourd’hui encore, les commandes de l’organisation. Ploegsteert est aussi situé au cœur d’une enclave entre France-Flandre-Wallonie, ce qui génère un afflux de coureurs issus des trois régions. Et puis, Ploegsteert, section de la commune de Comines-Warneton, est historiquement emblématique pour avoir été un des terribles théâtres de la Grande Guerre. Le village y fut plongé dès le début août 1914, il fut occupé par les Allemands et libéré à la fin septembre 1918. Les nombreux cimetières militaires qui ponctuent le parcours de la « Course du Souvenir » attestent de l’horreur des combats. Le « Mémorial de Ploegsteert », que les coureurs longent après la mi-parcours, célèbre plus de 11.000 soldats du Commonwealth tués dans la région pendant le conflit 14-18.

Cette année, malgré le nombre toujours important, moins de coureurs et surtout moins de spectateurs étaient venus dans le petit village prénommé « La Terre des Champions »

Dès le matin, la tradition veut que ce sont « les petits bouts » qui lance les diverses courses de la journée, ils étaient plus de 300 à prendre le départ.

Pour l’année du centenaire de l’Armistice, certains changements sont à prévoir !

Quant à la course du 8 km, sur le podium on retrouve, 1er Briki en 24’03, 2ème Lejeune en 24’12,3ème Lahbib en 24’24.

Pour la course reine du semi-marathon, le podium est constitué par 1er Agourram en 1h 04’59, 2ème Thonon en 1 h 05 et 3ème Devulder en 1h05’19

Nous attendons désormais le centenaire et peut-être voir une édition différente, il semblerait que le départ et l’arrivée sont faites devant le mémorial de la rue de Messines et que toute l’organisation soit reprise par la ville de Comines-Warneton.

 

ALBUM Photos 21 km

ALBUM Photos 1 km

ALBUM Photos 8 km