Nouvelle victoire épique à souhait pour l’Union Sportive Ploegsteert / Bizet

PLOEGSTEERT : Le dimanche 12 novembre, les gars de Ludovic Sieuw recevaient au Stade Vanuxem le SV Moorslede classé 4ème avec 18 point, soit 4 de plus que l’USPB.

Dès l’entame de la rencontre, se sont les Flandriens qui se lancent à l’attaque par un premier tir au but. Quant au premier tir au but pour les locaux, il faudra attendre la dixième minute de jeu sur un pénalty botté par Jérémy Lepercq, mais dégagé du cadre par le gardien visiteur, aussi, le ballon est récupéré par Jérémy qui le place dans les filets (1-0). A la quatorzième minute, nouvelle opportunité pour l’USPB, mais ça n’entre pas, idem peu après pour Moorslede. A la vingt-deuxième, coup franc bien placé botté par Jérémy, mais la balle est interceptée par le dernier homme. Celle-ci remise en jeu, elle est interceptée cette fois par Tommy Knockaert, qui ne se fait pas prier de la placer là où il faut (2-0).  Durant le dernier quart d’heure, les Flandriens feront tout pour modifier le score au plu vite, mais ils n’y parviendront pas grâce à la défense locale bien organisée.

Dès le début de la seconde période, se sont à nouveau les visiteurs qui se lancent éperdument à l’attaque, et à Hugo Cousin de s’exhiber dans la gadoue. Mais à la septantième minute, reprise se balle dans le grand rectangle par le SV Moorslede qui réduit la marque (2-1). Mis en confiance, les Flandriens se montrent de plus en plus dangereux dans leurs offensives à répétitions, et durant un bon quart d’heure, l’USPB devra carrément subir le match. Mais c’était sans compter sur Tommy Knockaert de les démoraliser à la quatre-vingtième  minute en inscrivant son deuxième goal (3-1). Ensuite, les visiteurs parviennent à nouveau à réduire le score (3-2). Grosse frayeur parmi les supporter locaux qui ne font plus que regarder leurs montres et de supplier l’arbitre de mettre fin à cette rencontre afin d’aller fêter cette nouvelle victoire de leurs favoris au Café du Stade et de se réchauffer. Alors que l’homme en noir qui a tout vu, regarde sa montre, Tommy, encore lui, s’empare du ballon, se présente seul devant le gardien, mais l’homme du match rate malencontreusement son hat trick.

Walter Vandenberghe

25 autres photos :   http://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos/sport