Bannière def
Mai 192017
 

 

Cruautés, actes de barbaries, la SPA de Comines dénonce !

Ce vendredi matin, nous avions été conviés à une conférence de presse par les membres de la SPA et plus particulièrement par la présidente, Madame Nadine Salembier.

Grâce à ce communiqué de presse, la Spa de Comines-Warneton souhaite mettre au grand jour certains actes de cruautés et de maltraitances animales auxquels elle est confrontée tout au long de l’année. Le but premier est de mettre au grand jour du public leurs auteurs.

Plusieurs faits se sont déroulés au cour des derniers mois dans la commune de Comines-Warneton et sont à ce jour dévoilés.

Du chien retrouvé en mars dernier, muselé mis dans un sac et noyé à l’aide de poids jeté dans la Lys, des chiots décapités, d’un chien tué pas un chasseur et bien entendu des chats empoisonnés, tel est le macabre bilan de notre ville.

 

Attention les images peuvent heurter , voilà pourquoi l’article est coupé 

Une petite ville urbaine où il s’en passe bien des choses.

La présidente de la SPA, Nadine Salembier a évoqué le premier récit du chien devenu gênant par ses aboiements.

Il aura été muselé, pattes liées, à l’aide de rubans adhésifs emballé dans un sac puis jeté dans la Lys et attaché avec du poids pour qu’il ne puisse plus remonter. De cette manière l’animal n’avait plus aucune chance de survivre et peut-être de ne plus jamais être retrouvé. Lorsque notre interlocutrice nous explique l’histoire de cet épagneul, elle contient avec difficulté surement par fierté ses larmes. Ces actes de barbaries, pour elle, défenseur de la cause animale, sont des actes de personnes déséquilibrées et ne resteront pas impunis, puisqu’elle a décidé d’assigner la personne en justice.

Lors de notre discussion, madame Salembier nous expliqua qu’elle souhaitait que le propriétaire du chien soit sévèrement puni pour son acte.

L’enquête menée par la police de Comines-Warneton et leurs collègues français vient de se terminer. Ils ont pu mettre la main sur l’auteur des faits.

Nadine ne comprend toujours pas pourquoi ce genre de dérive existe, puisque l’on peut venir déposer à la SPA son animal si on ne veut plus le garder plutôt que ces actes odieux.

Elle pourrait rester sagement dans son divan et vivre aisément de son labeur malgré son âge, mais elle reste toujours décidée, active, pour défendre la cause animale et faire punir les bourreaux de ces atrocités.

Ce ne sont pas les menaces qu’elle reçoit régulièrement qui la feront reculer, bien au contraire.

 

 

Chiots décapités pour le plaisir

Le second cas recensé fut celui d’une portée de chiots tués, et certains décapités dispersés dans la nature à quelques encablures du centre de Comines. On aurait pu croire à une attaque d’un autre animal, mais en regardant de beaucoup plus près, on peut se rendre compte qu’ils ont été tués avec un objet tranchant nous explique notre interlocutrice du jour.

Un griffon attaché à une palissade

 

Le troisième cas un peu moins barbare fut le cas du Griffon attaché à une palissade.

Le triste sort de ce chien devenu gênant abandonné en pleine nuit de brouillard, dans un chemin de Ravel sombre et attaché à une palissade. Issue heureuse pour ce gentil Griffon puisqu’il a eu de la chance d’être trouvé par des passants et qui a rapidement retrouvé un maître bien plus intentionné.

Le propriétaire du chien avait été retrouvé par la SPA et contacté par téléphone, madame Salembier nous expliquait qu’il n’en avait rien à cirer et qu’il trouvait des explications qui n’ont aucun sens

Il aura pu trouver une nouvelle famille !

Le jack russel tué par un chasseur

Le quatrième cas fut celui du pauvre jack Russel tué.

 

C’est en début de cette année 2017 que ce chien a été retrouvé mort d’une balle de fusil de chasse.

Son seul malheur fut qu’il s’était aventuré dans un terrain de chasse privé et fut abattu par un chasseur.

Un acte accidentel ? Pour Nadine Salembier , l’acte est loin d’être accidentel , mais sans preuve aucune chance d’aller plus loin.

 

De nombreux chats tués

Enfin les derniers récits sont ceux des chats empoisonnés.

Des dizaines de cas ont été recensés mais cette fois partout dans l’entité cominoise, aucun village n’a été épargné.

Quand on sait la souffrance de l’animal empoisonné on peut aisément comprendre l’énervement de la présidente de la SPA, mais également de toutes les personnes qui aiment les animaux.

Chat capturé dans un piège à loup

Lors de notre discussion, j’ai omis d’informer mon interlocutrice sur ce fait, puisqu’en écrivant l’article je me suis soudain rappelé d’avoir été invité par une femme en plein désespoir et qui voulait absolument que cet acte soit connu et surtout pour éviter  qu’il ne soit répété.

J’ai pu personnellement rencontrer une dame qui m’avait à l’époque invité pour ce genre de fait à Ploegsteert où son premier chat avait été empoissonné et le second pris dans une trappe à loup, la pauvre bête a dû être amputée et restera désormais allongée pour le reste de sa vie.

Une habitante de la rue de Ploegsteert en a eu la triste expérience.

Son chat a été la cible d’un piège à loup, pour positiver elle m’a dit que son animal a eu la chance de survivre.

Mais le reste de sa vie ne sera plus jamais pareil, puisqu’il a perdu un membre.

L’opération lui aura coûte plus de 1000 euros, comme elle dit l’amour pour un animal n’a pas de prix. Il ne pourra jamais plus se défendre ni promener en toute quiétude.

Bref, j’ai voulu faire cet article afin de mettre à jour toutes ces atrocités vis-à-vis du monde animal et surtout pour mettre en avant la cruauté que certaines personnes peuvent avoir devant un animal qu’ils sont censés aimer et protéger.

Souvent je suis interpellé par des lecteurs me demandant si je n’ai pas d’autres informations plutôt que d’écrire des articles sur des propriétaires cherchant leur animal de compagnie perdu… je leur répondrai désormais qu’il est préférable d’écrire sur des propriétaires d’animaux les recherchant, plutôt que ces actes odieux dont je fais le récit aujourd’hui  !

Je voulais aussi expliquer à toutes les personnes qui un jour sont à bout ou ne peuvent plus soigner leur animal de compagnie de les déposer à la SPA plutôt que d’encourir à ce genre d’acte. Ils ne seront ni questionnés, ni jugés.

Je ne voulais pas non plus mettre la puce à l’oreille de madame Nadine Salembier et de tous les défenseurs de la cause animale, mais combien de faits ne sont pas élucidés ni connus. En sachant que peut-être d’autres cas de cruautés ont été surement pratiqués et que l’animal aurait été enterré sans que personne ne soit au courant.

Je suppose qu’elle préfère ne pas y penser !

Je voulais remercier Madame Nadine Salembier présidente de la SPA et Sandy Despringel sa secrétaire de m’avoir invité et pour leur confiance qu’ils m’ont donnée .

David Kyriakidis

P.S n’oubliez pas de visiter aussi l’article de mon ami Walter : http://waltervandenberghe.blog4ever.com/photos

 

 Posted by at 19 h 59 min

Sorry, the comment form is closed at this time.