Bannière def
Fév 142017
 

YPRES : Le cimetière militaire français d’Ypres situé Zonnebeekseweg au hameau  de Potyze, rassemble les tombes de près de 4 200 soldats morts pour la France lors des rudes combats autour de la ville durant de la Première Guerre mondiale.

Le secteur d’Ypres  dont la ligne de front constitue un demi-cercle autour de la ville, a été l’un des plus sanglants du front occidental pendant la Grande Guerre, avec 500 000 morts.

Des hauteurs de Wijtschate et Messines vers la frontière française, par la vallée de la Lys, se sont déroulées cinq batailles. La première du 17 octobre au 22 novembre 1914 durant laquelle les troupes franco-britanniques empêchèrent les troupes allemandes de faire une percée vers les ports. La deuxième du 22 avril au 24 mai 1915 où les Allemands utilisèrent les gaz asphyxiants qui tua près de 100 000 soldats entre 1915 et 1916. La troisième bataille, menée par les Britanniques du 31 juillet au 10 novembre 1917 fut la plus coûteuse en vies humaines, et se termina à Passendale.

Les régiments de chasseurs d’Afrique eurent à combattre en Algérie, Tunisie et au Maroc, mais aussi en Europe en 14-18 et en 39-45. Les régiments de chasseurs d’Afrique étaient des unités de cavalerie de l’armée d’Afrique composés majoritairement d’européens (75 %). Quant aux régiments de Spahis, ils étaient composés majoritairement de maghrébins.

Walter Vandenberghe http://waltervandenberghe.blog4ever.com/

 Posted by at 23 h 11 min

Sorry, the comment form is closed at this time.