La chorale Dzvinha en visite en l’Eglise Saint-André

Les chanteuses ukrainiennes de la chorale Dzvinha ont posé leurs bagages chez nous après un voyage de deux jours.

Aujourd’hui, si les problèmes n’ont pas cessé en Ukraine, les 40 femmes accompagnées de leur flûtiste sont heureuses d’avoir l’opportunité de présenter leurs chansons au public belge. Ce sera également l’occasion pour elles de faire le plein de souvenirs puisque plusieurs excursions sont au programme de la semaine. Elles se rendront notamment à Bruges et à Gand mais aussi à Paris.

Au cours de leur séjour, les chanteurs auront le bonheur de retrouver les familles qui les accueillent tous les deux ans et avec lesquelles elles ont noué des liens forts. «Un grand repas sera organisé samedi prochain après la dernière représentation qui aura lieu à l’Église des Pères de Mouscron. Ce sera l’occasion de clôturer au mieux cette semaine qui, je l’espère, leur fera du bien. La région dans laquelle elles vivent n’est pas directement touchée par le conflit mais c’est une zone ciblée par les recruteurs de l’armée ukrainienne qui viennent y débaucher de jeunes garçons, la traductrice qui les accompagne m’a confié que son fils venait d’être approché et elle craint qu’il ne soit recruté de force… ».

Avant le concert, une présentation de bienvenue a été souhaitée par l’un des responsables….

Quand , il y a environ trois ans , on nous a demandé d’être famille d’accueil, j’ai accepté , parce que je ne sais pas dire non.

Une fois le doigt pris dans l’engrenage, je ne m’attendais pas que le bras y passerait et puis tout le reste.

Mais l’amour que nous avons reçu en retour est inestimable.

C’est donc un honneur pour moi de pouvoir vous présenter la Capella de Bandouristes DZInHa.

Dzvin signifie Echo et Ha vient de Halychyna, nom ukrainien de la Galicie, province de l’ouest de l’Ukraine partagée avec la Pologne, au pied des Carpates, avec pour capitale l’VIV, une ville d’un million d’habitants.

La Capella de bandoutiste a pour objectif de faire renaître et vivre les traditions musicales ukrainiennes et les propager à travers le monde.

Ce remarquable groupe musical, soutenu par l’Amicale Belgo-Ukrainienne d’Herseaux veut aider les projets humanitaires au profit d’orphelinats dans la région de LVIV.

Nous avons eu la chance de pouvoir les écouter et les admirer dans un remarquable concert gratuit ce samedi 16 août  dans l’église St-André à Le bizet.

Un concert que l’on peut qualifier de généreux et de toute beauté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *