Une grue bascule dans le parc à conteneur Ipalle

Depuis quelques jours des travaux sont en cours autour de parc à conteneur Ipalle.

Un aménagement est prévu dans un futur très proche afin d’agrandir la surface du parc.

Ouvert depuis mai 1996, le parc à conteneurs de Comines-Warneton connaît un succès toujours croissant. L’an passé, Ipalle qui gère tous les parcs à conteneurs du secteur, a enregistré plus de 63.000 passages. Côté quantités de déchets récoltés, l’on a atteint quelques 3.674 tonnes (en 2013). Le parc situé chemin de l’Hirondelle à Warneton connaît donc une certaine saturation. Il sera donc bientôt considérablement agrandi et modernisé.

L’on passera de 7 quais à conteneurs à 17.

Pour fréquenter régulièrement l’unique parc à conteneurs de l’entité cominoise, nous pouvons dire qu’il s’agit d’un parc qui « tourne » bien, que ce soit en semaine ou encore davantage le week-end. C’est au mois de mai 2013 que l’Intercommunale Ipalle, basée à Froyennes, avait introduit une demande d’extension et de transformation du parc à conteneurs de Comines-Warneton. Le feu vert lui a été octroyé en décembre dernier et les travaux ont  débuté.

Plan du futur parc IPALLE

En quelques mots, le parc va considérablement s’agrandir – la surface totale va quasiment doubler – via une extension côté sud, vers la RN 58, et une dizaine de nouveaux quais à conteneurs seront aménagés.

Un nouvel accès réservé aux camions, qui viennent évacuer les conteneurs remplis, sera aussi aménagé. Coté personnel – l’on compte aujourd’hui 4 gardiens travaillant à temps plein – un tout nouveau bâtiment en dur sera construit au cœur du parc une fois agrandi. Les gardiens disposeront de bien plus d’espace et de confort : avec bureau, petit réfectoire, vestiaires, WC/ douche, réserve technique, etc.

D’autres petits locaux sont aussi prévus pour recueillir les déchets spéciaux, etc.

Mais qui dit agrandissement, dit travaux, et hier alors que les grues étaient occupées avec le terrassement, une d’entre elles a basculé sur le flanc.

Heureusement pour les usagers, que celle-ci est tombée du coté extérieur ne causant aucun dégât.

D’après ce que l’on peut voir, aucune fausse manœuvre n’a été effectuée, lors du passage de la grue, une partie de la terre était moins dure, ce qui a provoqué l’affaissement d’un côté et a fait basculer l’engin de 35 tonnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *