Comment atténuer les effets du changement d’heure?

Les personnes les plus touchées par le changement d’heure sont les enfants, les personnes âgées et les personnes ayant déjà des troubles du sommeil. Chez les enfants car le synchroniseur principal est la lumière, chez les personnes âgées ce sont les habitudes. Pour les adultes sans trouble du sommeil, les horaires sont plus souples car les heures de travail ne changent pas ni l’heure des émissions télévisées…

Ces derniers jours le réveil est théoriquement moins difficile car le soleil est présent et tôt, ce qui est une très bonne façon d’être calée, hors dans quelques jours il n’y aura plus de soleil si tôt donc risque de perturbations.

Donc comment passer ce changement d’heure sans encombre. Pour cela il y a 2 temps, avant et après le changement. Vous avez quelques jours pour vous y préparer.

Ne pas se forcer à se coucher tôt, sinon on risque l’insomnie. Si l’on n’est pas fatigué, mieux vaut attendre. Les bonnes habitudes à prendre, se font le matin. Il faut apprendre à se lever plus tôt. Se lever tôt vous donnera une meilleure fatigue et donc un meilleur sommeil le soir. Pour les gens qui se couchent très tôt, allumer à fond les lumières le matin en se levant pour se donner de l’énergie. Si l’on souhaite investir dans une lampe, on opte pour une lampe luminothérapie, 10 000 lux, plutôt qu’un simulateur d’aube, seulement 250 lux, et qui n’a aucun effet chronobiologique. La perte de sommeil est fictive. On ne perd pas une heure de sommeil toute l’année jusqu’au passage à l’heure d’hiver. On ne perd une heure que le jour même, dimanche.

Ces conseils d’hygiène prévauent pour les adultes sans trouble du sommeil, mais pour les enfants c’est autre chose car pour rappel leur synchronisateur est la lumière, hors aller dormir alors qu’il y a encore du soleil dehors ce n’est pas simple. Les faire dormir volets ou rideaux ouverts afin qu’ils se lèvent naturellement. Si l’on commence une dizaine de jours avant le changement d’heure, l’enfant se réveillera vers 7h. Habitué à se lever plus tôt, il lui sera moins difficile de se lever par la suite. Vers 7h30 par exemple. Il est préférable de changer l’heure des repas qu’une fois seulement le changement d’heure effectué. La encore, y aller progressivement en fonctionnant par quart d’heure. Si un enfant mangeait à 7h15 habituellement, le dimanche le faire manger à 8h, le lundi à 7h15… et ainsi de suite. Il faut toujours qu’ils mangent lorsqu’ils ont faim.

En tout cas bon changement d’heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *