Vous aussi ?

Oui, j’suis sûre que vous aussi vous en avez peur !

Vous hurlez en les voyant, vous grimpez sur la table, vous appelez Zhomme pour qu’il la tue avec ses charentaises.

On les trouve moches, elles sont répugnantes, elles s’incrustent chez nous sans y avoir été invitées, elles ont plein de pattes, parfois des poils (berk) et pourtant … elles ne demandent qu’à être nos amies 😉

La véritable identité de l’araignée

Pourquoi ne pas commencer par mieux connaître nos amis à huit pattes, en feuilletant des livres sur les araignées par exemple ? Lorsque vous serez rassurés, vous pouvez passer aux documentaires, puis aux films (préférez « Un indien dans la ville à « Arachnophobie »). Ensuite, allez dans la nature et observez d’un peu plus près les araignées : ce sont des êtres charmants qui n’ont rien contre vous. Si vous vous sentez suffisamment fort, visitez un zoo proche de chez vous ou une animalerie pour observer tarentules et autres mygales : cela devrait relativiser les araignées que vous croisez dans votre salon… Mais si la peur persiste vous ne devez surtout pas hésiter consulter un psychologue ou un psychiatre.

Ne paniquez pas !

La peur vient souvent du manque d’information. Sachez qu’il existe plus de 35 000 espèces d’araignées dans le monde. Pratiquement aucune n’est capable de « mordre »un être humain : elles sont beaucoup trop petites et ne peuvent écarter suffisamment leurs crochets. Les morsures d’araignées sont bien moins dangereuses que celles de serpents ou que les piqûres de scorpions. Il n’existe pas plus d’une centaine d’espèces d’araignées réellement dangereuses pour l’homme. Elles vivent quasiment toutes dans les régions tropicales. En France, une seule est à redouter : la Malmignatte. Elle se trouve principalement en Corse et en Provence. Mais rassurez-vous, les rencontres sont extrêmement rares.

Enfin, n’oubliez pas que les araignées sont « utiles » ! Elles mangent une grande quantité de moustiques… Dites-vous qu’elles travaillent pour vous !

Et pour une fois qu’on ne doit pas payer le travail de quelqu’un …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *