L’exercice 2010 a été plutôt positif à Comines, dépensière mais toujours dans le vert

Conseil communal

Chaque année, Dexia réalise une étude sur les finances de nos communes. Un état des lieux que la banque ne communique pas. Il a donc fallu se renseigner directement auprès des intéressées, qui affichent de plutôt bons bilans. A Comines-Warneton, le bilan financier de l’année 2010 débouche sur un excédent. De bons résultats dans l’ensemble, malgré la conjoncture économique pas toujours évidente.

Nous avons mis en valeur certaines données, pour vous donner un aperçu de la situation financière de nos communes, tout en vous permettant de comparer entre les différentes entités.

Les dépenses de personnel (-2,7 %) et de fonctionnement (-4,6 %) sont en légère diminution, les dépenses de transfert augmentent de 20,3 % essentiellement en raison de la hausse de la dotation communale pour la zone de police (600.000E) en 2009/1.348.061Een 2010, soit une hausse de 55 %), les dépenses de dettes quant à elles augmentent de 9,8 %qui s’expliquent par la participation aux pertes d’exploitation de l’intercommunale IEG (93.385E). À l’ordinaire, par rapport à 2009, les dépenses augmentent de 4,8 % à l’exercice propre et de 6,6 %en dépenses totales. Il n’est pas inutile de préciser que le prélèvement de 500.000Ede l’ordinaire vers le fonds de réserve extraordinaire intervient également dans l’augmentation des dépenses totales.

1,174 millions d’euros.

Avec un résultat positif de 1.174.876,92E, le résultat budgétaire de l’exercice propre de Comines-Warneton est plutôt bon. On constate une hausse par rapport à l’année précédente, où la somme était de 1.086.594,11E. En 2007 et 2008, le résultat de l’exercice propre était négatif, avec respectivement -336.312,48E et -412.347,18.

Comines: 82Ede dette/habitant

Il est possible de faire ressortir, par rapport au bilan de nos communes, un certain nombre d’indicateurs par habitant.

En voici quelques-uns. Combien représentent, par tête de pipe, les additionnels à l’IPP, au précompte

immobilier, les recettes propres, etc?

-Précompte immobilier/habitant

À Comines, le return fiscal du précompte immobilier représente 221,58E par habitant.

Un chiffre en baisse par rapport à l’année précédente (22,70 en2009).

.-IPP/habitant

Pour ce qui est du return fiscal additionnel à l’IPP, il s’établit à 180,19E par habitant à Comines.

Plus qu’en 2009 (167,10).

-Dépenses de personnel/habitant

Le coût net des dépenses de personnel par Cominois était de 376,81E en 2010. .

-Taxes communales/habitant

Le return fiscal des taxes communales représentait 85,77E par habitants en 2010 à Comines.

-Dépense de dette/habitant

Au niveau des dépenses de dette, cela représente à Comines 60,77Epar habitant.

.

-Dépenses ordinaires/habitant

Les dépenses ordinaires représentent, à Comines, la somme de 999,90E par habitant.

-Dépenses de transfert

Les dépenses de transfert (vers les CPAS, les intercommunales, etc) représentaient un total de 352,57E par Cominois en 2010.

-Dépenses de fonctionnement

Toujours rayon sorties, les dépenses de fonctionnement représentaient135,25 E par Cominois en 2010.

Passons à présent aux recettes.

Pour ce qui est des recettes ordinaires par habitant, le chiffre est de 1.065,84E à Comines. 45,13%des dépenses de l’exercice propre sont des dépenses de personnel à Comines, ce qui représente un total de 8.040.531,96E.

Suivent les dépenses de transferts (32,26 %, 6.281.410,29E), de fonctionnement (13,52 %, 2.409.562,75E) et de dette (6,07 %, 1.082.700,20E.)

Source: Sudpresse

Un commentaire pour “L’exercice 2010 a été plutôt positif à Comines, dépensière mais toujours dans le vert”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *