Braquage à la bijouterie de Pierre Cousin au Bizet ! Fausse alerte – Les flics à la hauteur de l’évènement

En début d’après-midi, vers 13h30, la sœur du bijoutier Pierre Cousin appelait la police parce que selon celui-ci deux personnes se trouvaient à l’intérieur et le détenaient en otage. La Police a aussitôt déployé un important dispositif de 15 ou 20 agents armés et munis de gilets par-balles. Tous les accès à la rue étaient fermés. Il s’agissait en fait d’une fausse alerte et immédiatement la police a levé le dispositif vers 14h05. Les accès à la rue ont été ré-ouverts. Il est à noter la rapidité des services de police qui sont arrivés très vite sur les lieux.  Franck

Peu avant les faits, je me trouvais, accompagné d’un musicien, en la salle « la fanfare » situé juste à côté de la bijouterie de notre ami Pierre Cousin. En sortant, j’ai vu du mouvement et je me suis dirigé vers la Rangée Dumey où l’on m’a fait sortir illico presto du dispositif qui se mettait en place. Et c’était bien justifié car, comme le précise Franck, l’arrivée massive sur les lieux d’une douzaine de policiers ne laissait aucun doute quand à la gravité de la situation (du moins, le supposait-on dans les rangs des forces de l’ordre). J’ai pu constater les mouvements et les directives données aux policiers. Je me suis aussi attelé à regarder la position des uns et des autres par rapport à la bijouterie, mais aussi la façon de tenir leur arme de service, en plus de les voir tous avec un gilet pare-balles. J’avoue que c’était parfait, ces policiers-là sont prêt pour intervenir dans une situation aussi difficile qu’une prise d’otage. Je reviendrai la dessus par après.

l.vdk

Un commentaire pour “Braquage à la bijouterie de Pierre Cousin au Bizet ! Fausse alerte – Les flics à la hauteur de l’évènement”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *